Les transports en commun

Réputé pour ses immenses réserves naturelles semi-désertiques, son cosmos sauvage, ses offres de safaris et son folklore, le Kenya est considéré depuis des décennies comme la perle de l’Afrique touristiquement parlant.

Séjourner dans le pays des guerriers Massaïs vous fera découvrir un univers complètement différent du vôtre surtout concernant les moyens de transport locaux. Tout comme dans certains pays d’Asie du Sud-est, la circulation au Kenya est un véritable capharnaüm dominé par les transports en commun. Qu’à cela ne tienne, se déplacer en ville ou parcourir ce pays de long en large ne posera aucun souci à condition d’avoir l’estomac bien accroché.
Lire la suiteRéduire
* Prix par personne et à partir de, sur une base 4 personnes (autres bases nous contacter pour devis)

Le taxi : la solution idéale pour se déplacer en ville

En raison de l’anarchie routière qui règne au Kenya et dans la majorité des pays d’Afrique noire d’ailleurs, il est plus approprié de parler de pilotage que de conduite. À moins que vous ne décidiez de louer une voiture ce qui risque de vous revenir assez cher, le taxi est la solution idéale pour vous déplacer dans les villes kenyanes. En effet, le taxi est le moyen de déplacement en commun le plus sûr, mais également le plus accessible.
Où que vous vous trouviez, il vous sera très facile de trouver un taxi, mais faites tout de même attention à vérifier que le conducteur possède bien une licence qu’il est coutume d’accrocher sur le rétroviseur intérieur. Vous ne voulez surtout pas tomber sur un chauffard qui confond les rues étroites des villes kenyanes à une piste de course. Généralement, les taxis stationnent près des restaurants, des cinémas et des hôtels. Comme les taxis qui possèdent un compteur sont rares, il faut convenir du prix de la course avant de prendre la route.

Le bus : une solution confortable, mais pratique quand même

Au Kenya, les gros bus qui sont présents en masse sont surnommés les coaches. Ces mastodontes mécaniques assurent les transports de passagers entre les grandes villes et s’arrêtent constamment dans les villages pour débarquer et embarquer des voyageurs. Ces autocars interurbains, malgré la vétusté de certains d’entre eux, sont pratiques, abordables et très fréquents. Il ne faut patienter plus d’une dizaine de minutes pour voir apparaître l’un d’entre eux.
Pour répondre aux attentes des voyageurs étrangers, des opérateurs économiques kényans ont eu l’idée de lancer des coaches de luxe pour relier les plus grandes villes à un tarif plus qu’avantageux. Pour le trajet de 500 km entre Nairobi à Mombasa par exemple, il faut payer entre 1000 et 2500 Ksh pour 9 à 10 heures de route. Ainsi, si vous envisagez de voyager dans de bonnes conditions, à prix abordable tout en profitant d’un paysage hors du commun, ayez une préférence pour les coaches VIP avec climatiseur et sièges inclinables.

Le matatu : le prince de la savane

Le matatu qui est l’équivalent du minibus sont l’un des moyens les plus abordables pour se déplacer au Kenya. Classiquement, ce moyen de transport au Kenya relie deux villes comme les coaches et bien qu’il soit pratique et pas cher, son niveau de sécurité reste quelque peu à désirer. En théorie, le nombre de passagers autorisé dans un matatu est limité à 14, mais on s’approche plutôt de la vingtaine. Par ailleurs, les sièges de ces minibus ne sont pas équipés de ceinture de sécurité.
Vous allez apprendre à vos dépens que voyager dans un matatu est une expérience très éprouvante, tant physiquement que moralement. Cependant, expérimenter le vécu des autochtones est une aventure qui en vaut la peine.

Le train : le moyen le plus sûr pour traverser le Kenya

Il y a quelques années encore, Nairobi et Mombasa étaient reliés par l’ancienne Uganda Railway dont la construction a été achevée en 1901 par les Britanniques. Avec sa vitesse de croisière de 45 km/h, il fallait au moins 18 heures pour parcourir le trajet ferroviaire entre les deux villes. Aujourd’hui, grâce à un partenariat avec la Chine, une nouvelle ligne baptisée SGR ou Standard Gaug Train a été instaurée en 2017, ramenant la durée du trajet entre Nairobi et Mombasa à 5 heures au maximum. Ce train express connu sous le nom de Madakara s’acquitte d’un départ quotidien dans les gares des deux villes. D’une capacité de 1260 passagers, ce train est l’un des plus modernes et les plus sûrs dans cette partie de l’Afrique.

Haut